L’exception féminine


Corinne Rudvill, invaincue samedi, a permis à l’ALTT de bien figurer dans un championnat tronqué.

JOURNÉE DE CHAMPIONNAT POUR LES FILLES, SAMEDI DERNIER

Alors qu’une coupe départementale à destination des jeunes pongistes était organisée samedi au complexe sportif Charles-Berte, l’ALTT a également accueilli plusieurs rencontres du championnat par équipe de Régionale 1 féminine. Afin d’optimiser les déplacements des équipes concernées, ce sont même deux journées de championnat qui ont été disputées ce week-end. L’occasion pour Lunéville de s’illustrer dans une compétition qui peine à se faire une place. Les disponibilités et la motivation influent sur les effectifs, et l’ALTT n’est pas épargnée. Pour preuve l’équipe locale, forfait, n’a pas disputé les deux premières journées il y a quelques semaines. Et elle sait déjà qu’elle n’ira pas à Forbach le 8 décembre prochain, ce jour-là étant aussi celui du Téléthon et d’un critérium fédéral.

AVEC JARVILLE

Bref, c’était presque un petit événement samedi de voir l’ALTT représentée. « Quand on pense qu’on a eu deux équipes au niveau national », souligne Nicole Bernard, « on estime que l’ALTT se doit d’avoir une équipe féminine. » La situation devrait néanmoins évoluer dans le bon sens puisqu’un rapprochement avec les filles de Jarville est envisagé pour 2013. En attendant, ce week-end, Lunéville affrontait deux formations de Saint Jean Kourtzerode (Moselle), pour une victoire (7-3) et une défaite (4-6). Corinne Rudvill, qui a remporté tous ses matchs, Emilie Taleb et Gaëlle Chrétien ont représenté l’ALTT autour des tables.

© Est-républicain, 27 novembre 2012

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *