Entre compétitions et loisirs


EN PRÉSENCE de Marie Jo Poisson, de l’office des sports, et Gérald Bardot,adjoint au maire, Jean-Marie Mercy, président du club de tennis de table lunévillois, a ouvert l’assemblée générale par le rapport moral : « Une demi-saison se termine puisque l’on est obligé de passer à l’année civile dorénavant, ce qui n’est pas une mince affaire. »

Une réunion rondement menée.

Il a enchaîné par un focus sur la mutation du ping-pong : « Le monde change et le tennis de table doit évoluer et aller vers un nouveau public. Certes, la compétition reste notre objectif, mais le loisir doit avoir sa place aussi. Si chacun de nous joue le jeu, le pinglunévillois en ressortira grandi. »

Concernant le rapport d’activité, Nicole Bernard a surtout parlé des évolutions telles que l’ultimate ping, le head ping ou le rack ball, des idées originales et rigolotes pour appréhender le sport différemment. Elle a aussi fait le point sur le handisport qui tient toujours une place importante au sein du club, et sur le concept « santé ping » mis en place par la Ligue Lorraine et que l’ALTT souhaite développer.

Un point sur la communication a montré à quel point le pressbook se développe bien. La page Facebook du club connaît un beau succès.
Les entraînements

Le rapport technique a été dressé par Yoann Vasbien, qui a notamment détaillé la nouvelle organisation des entraînements. Il est notamment revenu sur les entraînements individualisés,récemment mis en place, et les rendez-vous tout public du vendredi soir.

D’autres nouveautés, comme le mixage des catégories d’âge et l’invitation des jeunes en progression auxentraînements des équipes régionales, ont aussi étédétaillés.

Le programme « saphir », qui consiste à dispenser des séances sur prescription médicale à des personnes envoyées par la maison des réseaux, montre une autre facette du club et une autre approche du ping.

Tout comme le « ping santé Lorraine » qui est sur le même principe, mais sans ordonnance. Ici, c’est le club lui-même qui démarche les établissements et se déplace avec son matériel (à la MAS, les coquelicots par exemple) dans le seul but de donner du bien-être malgré les difficultés et le handicap.

Nicole Bernard a aussi fait un point sur les stages et le sport-vacances qui marchent très bien, elle enappelle aux bonnes volontés pour encadrer ces séances.

Le rapport sportif a mis en exergue la progression des joueurs et des équipes en compétition, ainsi que le souhait du club de développer le ping féminin.

Le rapport financier a été approuvé à l’unanimité, puis le parrainage de nouveaux pratiquants par les licenciés a été validé.

Dans les prévisions, ont été évoqués le tournoi par équipe, le challenge George Béna, le championnatdépartemental jeunes et le projet de tournoi interne, entre autres.

Les sorties en groupe, le zumbaping et le fitpingtonic sont reconduits, vu le succès rencontré, tout comme le 12e trophée des écoles maternelles.

 

© L’Est Républicain, Mardi le 28 Avril 2015 / Lunéville et sa région / Lunéville

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *