Hommage à Jean-Marie


Jean-Marie,

Je t’adresse ces quelques mots pour retracer ta vie pongiste auprès de ta famille et tes amis ici rassemblés.
En 1960, tu as vingt ans. Lassé de faire la navette, plusieurs fois par semaine entre Lunéville et Blainville, pour pratiquer ton sport favori, le 12 mai 1960, tu crées une section pongiste au sein de la Maison des Œuvres Scolaires, la MOS.

Tu décides très vite de faire partager ta passion au plus grand nombre et tu organises un premier tournoi au salon des Halles en 1964.
Essai réussi! Ce qui te conduit à passer au niveau supérieur. Tu décides d’organiser une rencontre France-Suède qui permettra au public lunévillois de découvrir le champion d’Europe en titre Hans Alser.
Peu à peu les équipes du club élèvent leur niveau de jeu. Tu auras ainsi le grand plaisir de jouer en nationale 3 et d’être classé 20. Tu es alors le numéro 1 du club et tu le resteras longtemps.
En 1971 la MOS Tennis de Table devient l’Amicale Lunévilloise de Tennis de Table. Tu tenais à ce qualificatif «Amicale» qui a inspiré toute ta vie.

En 1974 l’ALTT investit de nouveaux locaux au Complexe Sportif et ce sera le début d’organisations d’envergures :
. d’abord, France-Chine en 1977 avec plus de 2000 personnes au Complexe,
. les Internationaux de France Juniors l’année suivante,
. et tous les ans, depuis 50 ans, de multiples organisations nationales, régionales et départementales.

Organisateur de talent, tu étais aussi un bénévole très dévoué. Les dizaines d’enfants que tu as véhiculés
dans ta « deudeuche verte » se souviennent de ces déplacements mémorables et… hors normes…
Tous les pongistes de l’ALTT qui sont montés sur un podium te doivent une partie de leur médaille, car tu as longtemps été un entraîneur reconnu et un relanceur infatigable. Tu nous as tellement de fois répété : « je vais vous en faire « manger » du picot. »

Il y a une vingtaine d’année aux Championnats de France Vétérans tu as réalisé la plus belle performance de ta carrière en battant l’ancien champion de France Vincent Purkart.

Tes pairs ont souhaité te rendre hommage en t’offrant la possibilité de porter à Lunéville, la flamme olympique à l’occasion des jeux de Grenoble de 1968. Aujourd’hui le mouvement olympique te témoigne sa reconnaissance et honore ta mémoire avec des fleurs.

Tu as donné ses lettres de noblesse au tennis de table, et le tennis de table te l’a bien rendu. Pour en témoigner, en 1998, tu es honoré par la ligue de lorraine de la médaille d’or du mérite. En 2004, c’est autour de la fédération de t’attribuer sa médaille d’or. Enfin, l’Etat ne t’a pas oublié, puisqu’il te décerne la médaille d’argent de la jeunesse et des sports en 1996.
Nous n’oublierons jamais, ton sens de la répartie, ton humour et tes jeux de mots décalés parfois très ou trop subtiles…

Nous te laissons maintenant jouer au ping dans les étoiles.
De notre côté, nous allons continuer le chemin que tu nous as tracé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *